maison et terre à Rompsay

Un certain Sanay, fait don en 1212 d'une maison et de teres situées à Rompsay, au prieuré Saint-Jean-Dehors de La Rochelle. 

En septembre 1299, le prieur Guillaume Ratier et le chapitre de Saint-Jean-Dehors ascensèrent à Lambert Le Charretier et à Pernelle, sa femme, cette maison , appelée Lardelle, et sa terre dite de Bois Sillier. C'est par l'analyse d'un document aujourd'hui disparu et autrefois conservé dans les archives de la Commanderie du Temple qu'on a pu en avoir connaissance. L'analyse, cotée par E. Gontières, vient de  l’inventaire des titres de la Commanderie, dressé en 1530, volume « Hors la ville », f° 46 v° (Archives départementales de la Vienne, 3 H 1, liasse 960). Elle nous indique que cette maison et ces terres furent ascensées par le prieuré.

Plus une autre lettre en parchemyn commançant : « À tous ceulx &c.. » scellée de deux sceaulx rompuz à lacz de fil blanc, dactée de « l’an de l’Incarnation Jhsus Christ / 1299 / on moys de septembre. »

"Par laquelle appert que frère Guillaume Ratier, humble prieur de l’aulmonerye vieille St Jehan dehors La Rochelle et tout le chappitre d’icelle ont baillé et octroyé à cens à Lambert Le Charretier et à Pernelle sa femme, une maison qu’ils avoyent à Rouchay (Rompsay) appelé Lardelle, avecques le verger et la terre de Boy Sillier  et le pré qui y appartenent, tenant &c…pour leur en payer par chacun an la somme de 60 sols tournois de cens, payables à troys termes…

Cotée par D. Gontières

Déclaration de 1521 : « Item, la maison et rivière de Rompçay, aveq les hommes couchans & levans en icelle, franqs de guet, juridiction moyenne et basse, & tout ce qui en despand tant du costé du chemin par lequel on va de La Rochelle à Chasgnollet, que devers l’hostel de Passy, lequel hostel est tenu desditz prieur & chappitre au payemant les charges & debvoirs deubs par-dessus. Esquelz choses, ilz ont censes, rantes, complans poullailles, boys & autres dbvoirs quelzconques en franche aulmosne que donna à ladite églize & aulmosnerie pour estre acuilly ès prières & bienfaitz d’icelle, (…) Sanay en l’an de grace mil deux centz douze. »

(Écrits d’Ouest, automne 1992, n°1, p 19 et 20.)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau