Histoire locale

 

    Bienvenue sur Périgny Story !    


 Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir

(Aimé Césaire)

 Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire 

 (Jean Jaurès)

 Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie...

  (Jacques Prévert)

 L'historien parle d'hommes et de femmes qui ont vécu à une certaine époque, en un certain milieu, souffert, senti, aimé […] ...Il n'est pas d'histoire morte…

  (Pierre Goubert)

 


                                                      


Périgny est une commune de Charente-Maritime, proche de La Rochelle.

Dépendant au Moyen âge de la baronnie de Châtelaillon et dans la mouvance de la banlieue de La Rochelle, l'ancienne paroisse de Périgny appartenait aussi à la province de l'Aunis.

Comme de nombreuses communes des environs de La Rochelle, son territoire servit avant et après la Révolution de villégiature aux édiles rochelais puis aux nouveaux riches de la traite des Noirs et de l'exploitation esclavagiste aux "colonies".

La commune elle, connut ses plus grandes modifications au vingtième siècle, en raison d'un redécoupage de son territoire, d'une révolution économique  avec la création d'une importante zone industrielle et d'une explosion démographique qui en a fait en 2010 la neuvième commune du département.

Périgni (d'après Arcère) au milieu du XVIIIème siècle :

"La Paroisse de Périgni est voisine de la Rochelle, & située dans un terrein bas ou petit vallon marécageux. Un grand nombre de maisons de campagne, des bosquets & de belles eaux en rendent le séjour agréable. Les barques remontoient autrefois par le canal de Maubec jusqu’au Port S. Louis, placé à l’ouest du Château de Périgni, & à quelques cent toises de distance ; mais le canal même n’est plus navigable : il étoit encore en bon état il y a cent trente-cinq ans, comme il paroît par un dénombrement rendu par M. le Baron de Chatel-aillon en 1621. « Item, tiens & avoue tenir en mon domaine un chenau & port appelle la Moulinette, à laquelle il y a plusieurs ports, savoir le port de la Moulinette, le port des Vaches , le port de S. Louis de Périgni, & plusieurs autres ; laquelle chenau commence au râteau de S. Sauveur de la Rochelle, & va jusqu’aux ports des Vaches & de S. Louis de Périgni & ailleurs, près du troil qui fut de Jean le Court, à présent appellé Courcilles (aujourd’hui le Château de Périgni) & prend par chacun tonneau de vin passant par ladite chenau, six deniers ; & pour chacune gabarre, 4 deniers. Et aussi avoue tous droits de naufrage & choses adventurées en ladite chenau , excepté en la Terre de S. Jean-Dehors, que les Religieux d’icelui prennent & tiennent de moi en franche aumône ou autrement ».


 

Périgny Story s’intéresse à l’histoire locale de Périgny en particulier et de ses environs en général, que cette histoire soit passée ou présente.

 Le site se veut ouvert et interactif, les commentaires, même critiques, y sont donc les bienvenus.

 Outre les rubriques apparentes des menus vertical et horizontal vous y trouverez de nombreuses " pages  cachées"  accessibles par les liens internes.



 

 

 

 

 

Vous êtes le 144024ème visiteur