Plan de départs volontaires

Plan de départs volontaires chez Delphi à Blois

Le 21 janvier 2010

Social

Invoquant un sureffectif, la direction de l’équipementier automobile Delphi, qui fabrique des injecteurs diesel « common rail », a ouvert récemment un plan de départs volontaires sur ses sites de Blois (1 600 salariés et 340 intérimaires) et de La Rochelle.

Cette opération prévoit la suppression à Blois de 40 emplois indirects, c’est-à-dire non liés à la production (administratifs, cadres etc.), et de 110 à La Rochelle (30 emplois indirects et 80 emplois directs).


Environ 49 salariés blésois seraient intéressés par cette proposition qui est ouverte jusqu’au 31 janvier. Après cette date, la direction peut décider de se contenter du nombre de volontaires, de prolonger l’ouverture du guichet ou encore de lancer un plan de sauvegarde de l’emploi.

Parallèlement, Delphi vient de confier à Facéo la gestion des services (gardiennage, sécurité, entretien, etc.) de ses 30 sites européens.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau