La tour des six sots

En 1848, la comtesse de Cayla, qui possédait 2167 hectares de forêt, et sa fille la princesse de Craon en limitèrent l’exploitation ainsi que les droits d’usage ; sur les 133 000 stères de bois consommés à La Rochelle en 1867, 15 000 stères seulement provenaient de la forêt de Benon.

Plusieurs procès opposèrent la comtesse et sa fille aux communes et à une commission syndicale pour l’usage de la forêt créée en 1870.

Ce fut suite à l’un de ces procès, que la commune de Benon fit ériger en 1877 la tour de l’horloge, avec les dédommagements payés par la princesse de Craon. Alors que l’édifice de 18m de hauteur, était visible du château, l’horloge fut volontairement installée sur la face opposée, comme un défi à la châtelaine. Comme la tour avait coûté plus cher que l’horloge elle-même et que le projet avait été adopté par six conseillers, la sagesse populaire la surnomma « la tour des six sots ».

p1060334.jpg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau