Les rectifications apportées par Thierry Sadoun

 "L'équipement de Chatelaillon, n'est pas un équipement privé et il ne l'a jamais été. C'est un équipement qui est né de la réhabilitation de l'ancienne piscine "Tournesol", projet du début des années 70, appelé le projet des mille piscines.

Le personnel issu de la fonction publique territorial a été proposé à la S.E.M., société d'économie mixte, pour tenter de trouver un moyen d'équilibrer un budget, sur un équipement comme celui là. Grande erreur, puisque s'il existait un moyen de rentabiliser une piscine en France et partout dans le monde, ça se saurait...

Ce projet a pris naissance avec les deux communes voisines d'Angoulins et de Chatelaillon et pour supporter le projet, mis en place une convention d'affermage avec une société(SEGAP), chargé d'exploiter cette établissement, moyennant une systématique subvention d'équilibre supportée par les deux communes au prorata de leur possibilité de financement.

Le personnel a donc été recruté au titre de contrat privé et la comptabilité de cet équipement soumise à la TVA. Ensuite, très compliqué d'expliquer au tout public, la vraie différence entre une piscine privée et publique.

Depuis trois an d'ailleurs, la commune d'Angoulins s'est retirée et seule la commune de Chatelaillon supporte le déficit de la piscine qui est, par la même occasion, devenue un équipement publique, que la SEM a disparu et que la comptabilité est redevenue municipale.

Sur Palmilud, Pascal Lebihain, alors recruté par la SEGAP, n’est resté que 14 mois et ses 3 successeurs n’ont pas fait de miracles.

Il a préféré retourner à ses premières aspirations, professeur à la faculté des Sciences et des Sports, à Poitiers.

Aujourd’hui, Palmilud est un équipement parmi les 20 000 piscines en France qui est chargé, de promouvoir les activités aquatiques telles que l’enseignement de la natation, aux scolaires de tous âges, aux enfants mais aussi aux adultes. Il existe plusieurs produits dérivés de la natation sportive, qui permettent au tout public d’y trouver son compte.

Thierry Sadoun,

Le Directeur de PALMILUD"

Commune de Périgny.

Voir le commentaire de ce commentaire par Périgny Story

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau