supplice en effigie de Messieurs du Fief et de Surineau

Diaire de Merlin

Le jeudi 31 octobre 1613, raconte Merlin « ont esté cadelés M. du Fief et M. de Surineau (Constant d'Aubigné), pour avoir ravi la fille de M. de La Saussaye (Claude d'Angliers Joubert); effigiés dans un tableau pour avoir la teste tranchée, avec quatre autres, qui sont représentés estre pendus, desquels l'un est prestre, qui a espousé ledit seigneur du Fief avec la fille ravie. »

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau