Spahis

Spahis :

Spahi est un mot d’origine turque, (mot provenant du persan سپاهی sipâhi signifiant « soldat » qui nous a aussi donné cipaye ou sepoy) dont la traduction la plus acceptée est celle de « cavaliers ».

À l'origine, les « sibahis » sont des cavaliers fournis par les tribus inféodées à l’Empire ottoman qui viennent renforcer les effectifs de Mamelouks (troupes régulières) lorsque l’ampleur des opérations le nécessite.

Ils se payent sur le terrain en pillant les lieux où ils interviennent et, une fois l’opération terminée, rejoignent leurs tribus d’origine.

Le dey d'Alger, destitué lors de l’arrivée des Français, dispose de « Sibahis », turcs en grande majorité. Se trouvant sans emploi, ils se rangent en 1830 sous la bannière de Yusuf (Youssouf) qui se met au service de la France et en fait des troupes efficaces et redoutées, contribuant à la conquête de l’Algérie.

Le mot, déformé par la prononciation française, devient Spahi.spahis-algeriens.jpg

En avril 1956, le 2ème RSA -régiment de spahis algériens-, débarqua en Algérie pour une campagne de six ans en Oranie puis sur le barrage marocain. Il fut officiellement dissous le 15 décembre 1962.

prise-d-armes-spahis.jpg

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau