Villa de Nieul-sur-Mer

G. Durand a prospecté le site gallo-romain des Groies sur lequel il avait découvert en 1976 deux bassins qui pourraient s’inscrire dans un complexe artisanal lié à la proximité de la mer et des marais. À 15 m au sud, des citernes, deux fours furent mis au jour avec un revêtement  d’enduit réfractaire mesurant 1,70 m x 1,15 m. Une poterie commune en terre grise a pu être totalement reconstituée. Un sol en cailloux et mortier le séparait du second four dont il ne restait qu’un canal central en legulae renversées entourées de pierres calcinées. L’aire de mortier était limitée à l’ouest par un muret de soutènement enchâssé dans la terre de groie.

En 1978 deux autres fours apparurent.

Chronologie de ce site du Ier au IVème siècle.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau