Sarko chez Sitel

 

Sud-Ouest du 19 Avril 2004 relate ainsi- dans la grande tradition des sous-préfets aux champs-  la visite du ministre de l'économie Nicolas Sarkozy :

Périgny : Un ministre chez Sitel

Vendredi, Nicolas Sarkozy a visité trois entreprises très différentes de l’agglomération rochelaise. Après Alstrom à Aytré et avant Planet’Fun où, grand amateur de vélo, il a pris un réel plaisir personnel, le ministre de l’économie a découvert la plate-forme d’appels téléphoniques de Sitel. Lors de la brève présentation de cette jeune entreprise, totalisant aujourd’hui 400 salariés, Nicolas Sarkozy a posé quelques questions pertinentes au patron du site, Olivier Mercuriot. Questions portant, en particulier, sur le profil des salariés recrutés par Sitel, leur niveau de formation et l’implantation récente de la branche française de cette entreprise américaine à Casablanca, au Maroc. Au cours de sa visite des locaux, Nicolas Sarkozy a salué nombre de jeunes salariés de Sitel. A leur poste de travail ceux-ci répondaient simultanément à leurs correspondants téléphoniques, sans perdre leur sérieux. Difficile d’expliquer à un client que le ministre de l’économie en personne est en train de perturber la conversation !

Le compte rendu de neteconomie.com du 20 Avril 2004 est plus détaillé et -c'est quand même plus beau- les salariés deviennent des "téléacteurs" ou à la rigueur des "téléopérateurs" !

"Le centre de contacts SITEL La Rochelle reçoit M. Sarkozy
SITEL France, prestataire spécialisé dans la gestion des contacts, a reçu la visite du nouveau ministre de l'économie, Nicolas Sarkozy.
Le 16 avril 2004, pour sa première sortie « officielle », l'ex-ministre de l'intérieur, Nicolas SARKOZY, désormais à la tête du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie (www.minefi.gouv.fr), s'est rendu à la Rochelle - Charente-Maritime.
A cette occasion, M. SARKOZY a visité le site de la société SITEL (www.sitel.com).
Spécialisée dans la gestion des contacts, SITEL, qui bénéficie d'un partenariat privilégié avec le Conseil général de la Charente-Maritime, son bailleur, est l'un des trois plus gros employeurs privés du département.
Dans ce contexte, depuis son implantation à La Rochelle en avril 2001, la société collabore activement avec les autorités locales afin proposer des formations adaptées aux métiers du centre d'appels.
Le site de La Rochelle emploie actuellement 400 téléacteurs, et dispose d'un maximum de 600 positions, un plus pour une zone où le taux de chômage dépasse les 12%.
Olivier MERCURIOT, manager du site, a accueilli et présenté SITEL au responsable de Bercy : En France, l'entité dispose de deux sites, le siège étant situé à Paris, et d'un effectif total d'environ 750 salariés (plus de 1000 positions disponibles.)
Au niveau mondial, le groupe est présent sur les 5 continents (31 000 collaborateurs). Il centre ses activités sur : les services professionnels, l'acquisition de clients, le recouvrement, le support technique et les services à la clientèle.
Outre la situation globale de l'entreprise, le ministre de l'économie s'est intéressé aux préoccupations de SITEL La Rochelle : les aides du Conseil général, la collaboration entre SITEL et l'ANPE en matière de recrutement, les formations proposées par le groupe, et les conditions de travail des téléopérateurs.
Lors de son déplacement en Charente-Maritime vendredi dernier, Nicolas SARKOZY s'est également rendu à l'usine Alstom d'Aytré près de La Rochelle, ainsi que dans les locaux de Planet Fun (développement et assemblage de cycles)."

Ariane Beky

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau