Le Beugnon

 

 

 

Signification des noms de lieux des communes limitrophes

(du site http://fenioux79.free.fr/ , de Fenioux dans les Deux Sèvres)

L’origine du toponyme Le  Beugnon s’expliquerait, selon certains, par les termes latins benina onda, qui signifieraient quelque chose comme « onde bénie, source sacrée ».Ce terme a été repris pour désigner le site des sources du Beugnon "la clé des sources".   

L'hypothèse Benina Onda n'est confirmée par aucune forme ancienne. On trouve Ecclesia Daubeugnon en 1300 puis Le Buignon-en-Gâtine en 1396. 

Si cette étymologie latine ne peut pas être retenue, on se consolera en constatant que le mot beugnon ou bignon, probablement d’origine gauloise, signale bien une source ou un petit ruisseau.

Verrier et Onillon dans leur « Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l'Anjou » donnent à bignon la définition de « source d’un champ ».

En Suisse romande bugnon s’utilisait au sens de « source, fontaine à fleur de terre » (selon le célèbre toponymiste Paul Lebel).

Pour confirmer la relation entre la présence de l’eau et le mot beugnon, nous pouvons relever de nombreux Ruisseau du Beugnon (Maine-et-Loire), Source du Beugnon (Côte-d’Or), Fontaine du Beugnon (Maine-et-Loire mais aussi à Soudan dans les Deux-Sèvres), Ruisseau du Bignon (Ille-et-Vilaine, Mayenne), Ruisseau de la Fontaine du Bignon (Saint-Léger-la-Martinière, Deux-Sèvres), Fontaine du Bignon (Sarthe), La Fontaine Bignon (Indre-et-Loire), etc.

Jacques Duguet (Noms de lieux des Charentes, Edition Bonneton) signale encore un point d’eau Le Beugnon à Périgny et une source Le Bignon à Semoussac.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau