aubette suite page 2

Ø  Regarde de plus près. Ça, c’est l’heure du passage du bus spécial à son arrêt habituel, à la station château : 7h 42

 

Ø  Et ça, c’est l’heure de l’arrêt à la station mairie, 200m plus loin : 7h43.

 

Ø  C‘est court, normal non pour 200m ? Mais il n’y a qu’un bus par jour  à l’arrêt « mairie » ?

Ø  Et oui, puisque c’est le bus du ramassage scolaire. Il s’arrêtera là aussi pour les personnes sérieuses et matinales, qui,  ne voulant pas marcher 200 m de plus,  ou désireuses d’être à l’abri même si les collégiens ne le sont pas, ou ne voulant pas se mêler aux collégiens pour attendre, voudraient quand même prendre le même bus qu’eux, pour aller aussi au collège avant 8 h du matin et attendre ensuite une correspondance pour la ville. Ça concerne tellement d’usagers, que l‘heure de retour du bus n’a même pas été précisée sur l’affiche de l’arrêt « mairie ».

Ø  Donc, on a construit une aubette pur un seul bus et sans doute aucun usager, alors qu’il y avait un arrêt sûr, 200 m plus loin ?

Ø  Voilà, t’as tout compris. Les décideurs ont décidé de ne pas déplacer l’aubette à l’arrêt du bus fantôme mais de créer un deuxième arrêt fantôme. L’histoire d’aubette, maintenant, c’est de la daube. »

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau