Georges Aristide Pillot

 Georges Aristide Pillot, fils de Maurice Pillot, né le 27 mars 1885 à La Rochelle, mort à Périgny le 30 septembre 1970.

 Il épousa le 14 février 1911 à La Rochelle Marie Marguerite Bunel, née le 18 novembre 1886 à La Rochelle, morte à Saulgé le 7 août 1928. Si on suit Georges Pillot, Marie Marguerite Bunel serait une descendante des Régnier de Périgny, propriétaires du château au XVIIème siècle !

C’est lui qui reprit la brasserie de Saulgé avec l’aide de Maurice Sotias, à partir de 1906, succédant à Henri Baugier. Après avoir exploité l’affaire pendant plus de cinquante ans, il finit sa vie au château de Périgny près de La Rochelle.

C’est lui qui conservait le sabre d’abordage, que son bisaïeul, le chirurgien des vaisseaux du roi avait à Trafalgar.

Il fut maire de Saulgé de 1920 à 1942, succédant à Paul Renaud (de 1882 à 1888) et à Eugène Renaud (de 1888 à 1920).

Georges Aristide Pillot épousa dans un premier mariage Marie Marguerite Bunel qui mourut à Saulgé le 7 août 1928. Il épousa en secondes noces Marcelle Françoise Bunel qui mourut à Beauregard, commune de Périgny le 8 novembre 1973.

Lors de son premier mariage, Georges Aristide Pillot s’était fait adjuger la propriété de Périgny pour 64 000 francs et finit de payer en mai 1922 la succession de Mathilde Pillot, morte en 1921 à Lafond où elle était internée.

Le domaine de Périgny  constituait pour les Pillot une agréable maison de campagne qu’ils n’occupaient en réalité que l’été ! Il se vantait d’avoir installé le confort moderne au château et d’avoir fait construire un étage au-dessus des cuisines tandis que par l’adjonction de quatre lucarnes genre renaissance et l’harmonisation des toitures, « son » architecte Jean Béraud avait tenté de lui rendre sa figure du passé.

Il avait également modifié le parc en l’agrandissant aux dépens d’une prairie, en construisant un nouveau pont en 1926 et en élargissant l’allée de ceinture pour rendre possible de faire en voiture le tour de la propriété.

Georges Aristide mourut le 28 septembre 1970 au château de Périgny. Il avait eu 4 enfants :

  • Marguerite Marie Pillot, divorcée Ratie.
  • Charlotte Andrée Marie Pillot.
  • Maurice Eugène Pillot, ingénieur civil mort le 30 décembre 1958.
  • André Pierre Pillot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau