La Roche Barangère

 

Détruit depuis fort longtemps (c'est une formule que l'on utilise quand on ne peut pas préciser depuis quand), le logis de la Roche Barangère relevait du château de Châtelaillon et était le siège d'une seigneurie que l'on trouve en 1514 aux mains de Georges Joubert, avocat du roi.

 

 

Attribuée à François Joubert, époux de Françoise de Nogère puis de Marie Marois, la terre revint en indivise à ses deux filles, Marie, mariée en 1576 avec François de Verrières, seigneur de Saint-Germain. Attribuée à l'aînée, Marie, le logis passa  ensuite à la fille de cette dernière, Marie de Lézignac, femme de Louis Micheau, seigneur de Rochefort, qui cèda la moitié de La Roche Barangère en 1587 à Antoine Courault, sieur de Coureilles, lequel semble avoir pu acquérir peu après la partie échue aux Verrières.

 

 

Désormais réuni aux terres de Coureilles et de Périgny, le logis de La Roche Barangère s'effaça peu à peu, après avoir été relégué au rang de simple métairie.

 

 

Quelques bâtiments transformés en maisons d'habitation répartis autour d'une cour irrégulière marquent encore l'emplacement de la gentillhomière de la famile Joubert.

 

Commentaires (4)

1. Gilles de Blignières 17/10/2010

Bonjour,

je m'intéresse aussi aux Veyrières - Joubert, sur lesquels j'ai quelques actes relevés aux archives de la Hte-Vienne. Serait-il possible de connaitre le mail de Thierry Martineau, nous avons probablement des informations à échanger.

2. MARTINEAU Thierry 27/08/2010

Merci de votre réponse. Je suis à la recherche de tous les éléments qui peuvent concerner cette famille de Veyrières. Avez-vous la source du mariage de François de Veyrières en 1576 ?

3. Périgny Story 21/08/2010

De retour de voyage (Vienne sous la chaleur, les Alpes bavaroises sous un déluge de pluie et le Lac de Constance toujours magnifique), je vous réponds avec beaucoup de retard. Merci de votre appréciation sur ce site. Je me garderai de vous donner un avis sur François de Veyrrières et la famille Joubert. Je me contente d’enregistrer vos précisions. Ce qui est certain, c’et qu’il existe un lien entre la famille Joubert et la famille d’Angliers (voir dans Perigny Story, la rubrique « histoire des voisins », à la page « Angliers ».)

4. MARTINEAU Thierry 03/08/2010

Bonjour,
Je découvre ce site très intéressant.

Il existe également un autre François de Veyrières, sgr de Fontpastour, marié à une Françoise Joubert. Je connais aussi Jacques de Veyrières époux de Françoise Desmier, dame du Tablier. Ils vivent tous à la même époque et on trouve leurs traces dans les registres protestants de La Rochelle. Je pense qu'ils appartiennent tous à la même famille venue du Quercy.
Merci de votre avis.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau