Statistiques démographiques communales

 

 Démographie ancienne, estimation en nombre de feux :

1709 1713 1715   1720  1737  1745  1763  1774  1789 
  155   132    132     140    176    181   191    132    218
                 
                 

Voici l’évolution de la population communaledepuis 1790 :

 

 

1790

1800

1806

1821

 601

 735

 682

 696

La population a baissé fortement après 1800.  

1826

1831

1836

1841

1846

1851

1856

1861

1866

1872

696

810

860

862

877

868

855

1044

1026

1010

Après une  lente progression au milieu du XIXème siècle, la population de la commune

dépassait le millier d’habitants après 1858 à la faveur de l'agrandissement sur

Rompsay, suite à la 

disparition de la commune de Cognehors.

 

 

 

1876

1881

1886

1891

1896

1901

1906

1911

1921

1926

978

953

906

833

866

804

838

899

951

1003

La population baissa après la crise du phylloxéra en 1876.  Après 1925,  elle dépassa à

nouveau le millier .

 

1931

1936

1946

1954

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2006

1088

1011

1390

1461

1520

1737

6906

3455

4129

6003

6623

 2009

2008 

 

2012 

2013 

2014 

 

 

 

 

 

 6709

6794 

 

7501 

7811 

 7866

 

 

 

 

 

La population qui atteignait 1737 habitants en 1968, bondit brusquement à 6906 en

1975 en raison de la construction de Villeneuve les Salines mais allait retomber à 3455

en 1982 après la cession à La Rochelle de la partie du territoire communal se trouvant

au-delà de la rocade.

 

Néanmoins, en 2006, la population de Périgny atteignit 6623 habitants (dont 105

étrangers), retrouvant presque le niveau d’avant la cession. Les augmentations dans la dernière période (depuis 1982) montrent les progressions suivantes :

De 1982 à 1990

De 1990 à 1999

De 1999 à2006

De 2006 à 2010 

 + 674

 + 1874

+  620

+ 171

Avec un solde naturel de 247 entre 1990 et 1999, la population s’est accrue dans la

même période de 1874 habitants, soit un solde migratoire de 1627 !

Il semble que la cherté des terrains ait commencé à ralentir ce rythme effréné !

Densité

Pour une superficie de 10,78 km2, la densité atteignait 557 hab/km2 en 1999 soit très loin de La Rochelle (2694) mais aussi inférieure à celle d’Aytré (632,2) ou de Châtelaillon (853,6) et même de Puilboreau (586) ou Lagord (803), tout en plaçant résolument la commune dans le peloton des communes urbanisées.

 Catégories d'âge

Cette population était plutôt jeune, puisque la pyramide des âges indique les chiffres

suivants :

En 1999

+ de 75 ans

60-74 ans

40-59 ans

20-39 ans

0-19 ans

Périgny

5,4%

12%

30,3%

26%

26,2%

Moyenne nationale

7,7%

13,6%

26%

28,1%

24,6%

 

 

structures

Concernant les catégories socio professionnelles, en 1999, on trouvait :

0% d’agriculteurs (!), 15% de cadres, 8% de commerçants ou artisans, 30% dans les professions intermédiaires, 31%d’employés et 15% d’ouvriers.

 

Mais aussi, en valeur absolue, 914 retraités, 590 étudiants, 350 chômeurs, 6 militaires, 466 inactifs

 Habitat

68,47% des habitants étaient propriétaires de leur résidence principale (moyenne nationale : 73,56%), laquelle résidence était à 87,51% une résidence de type maison/ferme (moyenne nationale 82,39%) et seulement 10,97% de type appartement en immeuble.

 

Niveau d'études

Quant au profil des études suivies par les Pérignaciens, on notait en 1999 que 13% n’avaient aucun diplôme, 13% le certificat d’études primaires, 9% le brevet des collèges, 28% un CAPou BEP, 16% le baccalauréat, 11% un BTS ou une Licence et 10% un diplôme supérieur.

 

 

(Tous les chiffres annoncés ici sont ceux de l’INSEE sauf pour les 4 premières date = Cassiniehess.fr)

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau